• Des au-revoirs et vies passées!

    Bonjour, bonsoir à tous^^! Aujourd'hui, je fais le lien entre le RPG de mon blog principal et l'histoire de celui ci^^! Vous trouverez ci dessous les infos complémentaires dont vous aurez besoin pour comprendre les termes complexes et possiblement inconnus du jour^^! Je vous souhaite donc une agréable lecture et de comprendre ce qui y est raconté x)! On est parti!

    (-> Bestiaire RPG: http://draniolon.eklablog.com/rpg-bestiaire-p1221144 ;Utile pour aujourd'hui x)

     

    La nuit passait, tout semblait figé dans le temps... Rien ne paraissait vivre la nuit, mais je savais qu'au fond de la grotte se tapissait le groupe de Migavolt. Je n'arrivai pas à fermer l’œil, et m'efforçant de faire le vide dans mon esprit, quelque chose vint interpeller mon regard. Une ombre s'avançait à l'extérieur, se rapprochant de nous. Sur mes gardes, je tendis l'oreille pour percevoir ce qui pouvait potentiellement se rapprocher... L'ombre formé par la silhouette ne m'était pas étrangère, et l'aura que cet être dégageait me rappelai immédiatement de qui il pouvait bien s'agir. Je me redressai et laissai les autres pour voir ce visiteur nocturne... Hyarys, le Lucario s'avança vers moi, et m'affirma solennellement:"Draniolon, et son élue, nous sommes venus vous dire au revoir... Notre objectif ici est terminé, et ce fut avec une immense joie que ce voyager à vos côtés prend fin... Le bracelet et la gemme que nous avons en commun vous permettra de faire appel à nous en cas de nécessité... Mais ce ne serait qu'irrespectueux que de ne pas vous remercier, alors je m'entraînerai en tant que gardien pour améliorer mes capacités et vous être dans le futur d'une plus grande utilité... Veillez à présent accepter ce présent..."; Il s'avança vers moi, alors que je repris forme humaine pour lui simplifier la tâche... Il entreposa dans mes mains une fleur d'aurore... (lien avec le RPG) Il se retira par la suite, et termina avec:"Je n'oublierai jamais ce que je vous dois."; avant de repartir tranquillement dans la forêt, sans se retourner.

    Je le regardais partir au loin alors que le vent se remit à souffler. Une voix grave, mais douce siffla à mon oreille:"Retourne-toi... Il faut que tu saches quelque chose..."; Je ne compris pas ce que cette voix me racontai, mais je me sentais observée... Regardant les alentours, j'aperçus des traces de pas dans la neige qui n'avait pas encore fondue, mais qui n'appartenaient ni à Draniolon, ni à Hyarys... Je me mis donc à écouter le vent:"Sur le sommet de la montagne... Derrière-toi... Trouve moi... Je t'y attends..."; Draniolon, perplexe, se doutait de quelque chose, mais ne m'en fit pas part, il me dit simplement:"Va voir, ça ne coûte rien..."; Je m'y rendis donc, la fleur d'aurore à la main. Tandis que le soleil commençait à montrer de nouveaux ses plus faibles rayons, je gravi la montagne et rejoins le dragon émeraude qui m'y attendais. La fleur d'aurore se mit à devenir plus lumineuse, et son parfum se répandit aux alentours. Le dragon vert s'avança vers moi:"Draniolon, je sais que tu ne vas apprécier que je lui dise, mais il le faut quand même..."; Draniolon se sépara de moi pour s'expliquer avec Dréleste:"Tu n'as rien de plus à lui apprendre... Elle en sait déjà assez! Si jamais tu lui en dis trop, tu sais très bien ce qui nous attend..."; Dréleste s'écarta de Draniolon et s'avança vers moi de nouveau... Le dragon émeraude me demanda:"Connais-tu la valeur de ce que tu tiens dans tes mains pour les anciens?";

    Un silence pesant se fit ressentir, puis je poursuivi:"Je n'en connais pas la signification, mais j'en ai déjà vu dans les alentours des îles volantes à Drania..."; Draniolon tenta de répliquer quelque chose, mais Dréleste le coupa:"En effet, ces fleurs canalisent les pouvoirs psychiques, et forment des liens sur Drania pour permettre à sa magie d'être conservée sans notre aide... Les portails qui se trouvent à l'Aire de Noloy ne seraient pas ouvert en permanences si ce n'était pas le cas... Mais cette fleur est aussi un symbole pour une espèce de cervidé sortant uniquement la nuit. Ils voyagent toutes les nuits sur la totalité de la planète pour continuer à suivre la lune... Personne ne les a jamais vu sur la partie ensoleillé, sauf les jours du rituel... Cette fleur est leur symbole, et ils sont eux aussi des gardiens... Kohoru est l'un d'entre eux, mais il était comme toi... Courageux, mais inconscient du danger... Son histoire est ancienne, mais elle demeure vestige d'un passé oublié de tous..."; Draniolon s'interposa entre Dréleste et moi-même:"Que cherches-tu à lui apprendre!? Je ne comprends pas pourquoi tu fais ça... Dréleste, désires-tu vraiment que tout s'arrête maintenant!?"; Dréleste regarda fixement Draniolon, et lui répondit stoïquement:"La fin n'est qu'un début, et une vie un éternelle recommencement... alors lui dire ce qu'elle doit savoir n'aura normalement pas d'impact si ton élue est digne de confiance...";

    Draniolon prit un regard méprisant tout en montrant les crocs, mais s'écarta soudainement, vexé par sa réponse. Dréleste continua donc:"Kohoru est un Iziukuni... Et ses pouvoirs de glaces lui ont été accordé par Draniolon... Cependant, les actions de Kohoru en tant que demi-dieu n'ont pas plu à D.Univers, et fut destitué de son titre... Banni de son rôle de gardien de Drania, il fut envoyé dans la dimension où tu l'as trouvé, il y a des centaines d'années de ça... Mais la raison pour laquelle il a été rejeté, était qu'il s'avérait incapable d'arrêter son Fléau quand il s'emparait de lui... Tout le monde à des démons cachés au fond de son cœur, mais celui de Kohoru était trop faible pour être un gardien méritant son titre... Avant cela, il existait 12 gardiens à Drania, mais Kohoru fut parti de ceux qui étaient incapable de conserver ce titre, à cause de leur faiblesse sur leur Fléau... Tu connais déjà les deux autres... Hyarys et Harylis sont les deux autres... Avant, l'un des deux était un puissant loup, et son frère adoptif un jeune de sa tribu, abandonné par ses parents... Tout les deux de la race des Nurds, mais étant des Kanambabilis (voir bestiaire RPG en haut de page) ils possèdaient des pouvoirs hors du commun; Je leur avais accordé les pouvoirs de l'aura... mais la haine de Hyarys pour les hommes ne lui réussissait pas, et sa méfiance à fini par laisser place à la rage, lui donnant son aspect si terrifiant...

    Cependant, pour les punir, nous les avons envoyés dans cette dimension car ils ont commis le pire des actes! Ils se sont venger des hommes en détruisant et tuant un village entier... Nous eûmes le temps de les arrêter, mais il était déjà trop tard... Nous avons tous un "Fléau" en commun, car tout le monde en a un... Mais à présent parlons du tiens..."; Draniolon ne voulait pas en entendre davantage, et retourna dans la grotte, dépité. Je profitai de cette interruption pour poser la question qui me trottait dans la tête depuis un moment:"En fait, que représente le "Fléau", et en quoi est-il nocif?"; Dréleste simplifia, comme s'il me cachait quelque chose:"Tu ne dois pas en connaître autant, mais je vais te dire ce que tu dois savoir... Le "Fléau" est à l'intérieur de toi et peux choisir de se réveiller n'importe quand... Adsis peut se servir du sien pour réveiller celui des autres, et ainsi révéler leur vraie nature... Ce qui est en chacun de nous est la part de ténèbres qui occupe nos cœurs, mais si on apprend à l'utiliser, et à le maitriser, on peut s'en servir comme une force supplémentaire... Le dépassement de soi est nécessaire pour cette étape, et tu reviens de la première partie du processus... Tu as déjà prouvé par le passé que le "Fléau" de Draniolon était un jeu d'enfant pour toi quand ton âme n'était pas troublée... Or ton "Fléau" se nourri de la haine que tu lui apportes, et se sert de tes doutes pour prendre le dessus sur toi...";

    Je ne comprenais pas tout, mais je le questionnai quand même:"Je ne vois pas en quoi il est néfaste pour le moment... Alors, l'est-il vraiment?"; Dréleste, surpris par mon raisonnement, chercha à m'expliquer son point de vue:"L'est-il vraiment? Bonne question... Je ne serai pas en mesure de te répondre malgré mes milliers d'années d'études de ce "phénomène"... Mais je sais que quand l'un des Créateurs est dans l'incapacité de gérer son "Fléau", il est capable des pires atrocités... Cet esprit malin cherche à se venger de quelque chose, et va parfois au delà du raisonnable pour accomplir son but... C'est ce qui est arrivé à Noloy il y a longtemps de cela déjà, mais il a fallut réunir toutes les forces possibles pour l'empêcher de détruire Drania, et ses alentours... La folie est une force brute qui anime la haine des gens pour en faire ressortir leur nature véritable, les démons qu'ils ont toujours réprimés... Même les êtres purs sont soumis à apprendre à contrôler leur "Fléau"... Mais s'il n'y arrive pas, il se produira la même chose que le jour où Draniolon t'a choisie comme élue... Le dragon sombrera dans une rage intense qu'il s'efforcera de contrôler, mais en vain... S'il ne trouve personne pour abroger la monter en puissance de son "Fléau", les Dimensions seront alors en danger... Nous sommes là pour protéger, mais il faut d'abord se connaître avant de se lancer tête baissée... Maintenant que tu sais ce qui t'attend, j'ose espérer que tu seras plus prudente à l'avenir"; Dréleste, une fois son discourt explicatif terminé, me prit des mains la fleur d'aurore, et me suggéra:"Bien, appelle Kohoru s'il te plait.";

    Me concentrant sur sa demande, j'invoquai Kohoru à mes côté à l'aide du bracelet dans lequel il résidait, alors que sa présence mit un froid sur la pleine éclairée par le soleil du matin. Le cervidé s'agenouilla devant son ancien ami, alors que celui-ci passa la fleur par le haut de ses bois, tandis qu'une ficèle de glace se créa pour faire de cet artéfact un pendentif de collier. Une fois l’accessoire en place, Kohoru se redressa lentement, avant de remercier Dréleste. Le dragon émeraude ajouta:"Avec cette fleur, tes pouvoirs grandiront, et ton "Fléau" s'abstiendra... Ta sagesse à grandi depuis la dernière fois, mais ton périple ne s'arrête pas là..."; Kohoru hocha la tête en signe d'acquiescement, avant de s'en retourner dans le bracelet. Le dieu, et maitre du vent me jeta un dernier regard avant de repartir... J'avais à présent plus de questions que de réponses en têtes, mais rien ne pressait pour le moment. Il fallait d'abord que je m'occupe de mes compagnons de route avant de reprendre la tâche dont je devais m'occuper. Me retournant vers le soleil, les cheveux au vent, je ne pensais plus qu'à un flux de choses différentes:"Draniolon ne voulait pas que j'apprenne cela, mais de quoi avait-il peur? Que je me moque de lui? A quoi bon douter de soi quand le passé n'est plus que souvenirs? Je devrai peut-être me préoccuper davantage de ce qu'ils me cachent... mais il me reste encore beaucoup à faire... Si jamais Lunol et les autres se réveillent d'ici quelques heures, je me remettrai en route avec eux... Dans le cas contraire, je devrai le faire sans leur aide... Storm prépare un mauvais coup, c'est certain... Et mon "Fléau" n'aidera pas, je le sais..."; Malgré cela, Kyurem continuait inlassablement son avancé au travers de la Route 14, se rapprochant lentement de son objectif...

    A suivre...

     

    Merci d'avoir lu jusqu'au bout^^! Je vous souhaite une très bonne fin de journée, et si vous désirez le moindre éclaircissement, demandez moi dans les commentaires^^! Je ferai au mieux pour vous répondre x)! Sur ce, je vous laisse, ciao^^!


  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Novembre 2016 à 19:43

    Déjà un nouveau chapitre ? \o/ CHAMPOOO x)

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 11:32

        Quelqu'un m'a inspirée ce week-end^^! Du coup tu peux le remercier de m'avoir redonné envie de m'y mettre^^!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :