• Le secret de Lamezia!? Que manigance vraiment Draniolon?

    Bonjour, bonsoir à tous^^! Je sais, ça faisait longtemps que vous n'aviez pas eu la suite, mais il s'avère que juste en relisant mon texte ce matin, j'ai retrouvé le fil de mon histoire, ce qui fait qu'aujourd'hui, je vous fais la suite^^! Alors, d'après vous, que contiennent réellement ces ruines ;3? C'est ce qu'on va voir^^! (et niveau image, vous allez encore être servi x) On est ti-par :')!

     

    On s'engouffra dans la caverne étrangement lumineuse, tandis que le chemin de pierre, envahit par la végétation, semblait ne pas avoir été emprunté depuis des siècles... Philias prit alors les devants, tandis que les deux dragons nous suivaient de près, à quelque distance derrière nous. Thya m'observait d'un œil attentif, ce qui était loin d'être rassurant pour ma part, de se sentir guettée de la sorte. Rath, lui, regardait les alentours d'un air détaché, comme s'il était déjà venu, ou je ne sais quel sentiment qui pouvait bien me passer par la tête à l'instant pour tenter de décrire et comprendre leur ressentit... Philias, quant à lui, continuait sa route, confiant, et le sourire aux lèvres, comme s'il était juste heureux, mais de quoi ? Il se retourna ensuite vers nous, et nous dit:"Écoutez-moi... Je crois savoir que ces ruines sont loin d'être petites, donc il faut rester groupé pour ne pas se perdre au moindre croisement."; Il prit une expression plus sérieuse, et me dévisagea d'un regard insistant:"Et toi, Célia, je compte sur toi pour ne pas trop t'éloigner. Je sais que quand il s'agit d'exploration, tu es toujours la première partante, donc fais comme tu le sens, mais retrouve ton chemin."; Les dragons marchèrent encore, impassibles, et nous doublèrent sans mal, ce qui me laissa seule devant Philias, ce qui avait accru ma sensation de mal-être. Je lui répondis alors:"Et bien, je ne sais pas si je suis aussi curieuse qu'avant, mais je crois que je vais m'abstenir de tenter le diable... J-je dois dire que, pour le coup, tu as forcément raison; ce serait complètement stupide de ma part que je me perde inutilement..."; Philias, comme pour essayer de me faire sourire, ou juste détendre l'atmosphère, sourit et me dit:"Je ne saurai dire combien de fois j'ai pu te dire ça, mais j'ai toujours raison!"; Il me fit un clin d’œil, et je ne pus m'empêcher de rire, ne serait-ce que légèrement à sa blague, ce qui semblait le ravir. Il se rapprocha de moi, et passant sa main sur ma joue, il me dit ensuite:"D'habitude, tu aurais rétorqué quelque chose, mais je dois te laisser le temps de te souvenir..."; Il déposa un baisé sur mon front, puis main dans la main, nous reprîmes la route ensemble.

    Nous avions prit du retard sur les dragons, mais cela n'importait que peu. Cela dit, plus nous nous rapprochions de notre objectif, et plus les lieux que nous traversions avaient un aspect "sauvage", à la limite du "torturé", malgré l'aura qui régnait en ces lieux qui avait quelque chose de rassurant, et me mettait de bonne humeur. Le dragon ambré s'arrêta un moment et jeta un coup d’œil vers nous, puis s'arrêta brusquement pour nous laisser le temps de les rejoindre. Thya, elle, ne daigna pas attendre qu'on la rejoigne, et s'enfonça encore un peu plus dans la forêt déserte. Des sortes de pics sortaient des racines, ce qui rendait le chemin plus périlleux qu'une simple promenade en forêt... En regardant un peu autour de moi, j'aperçus de magnifiques petits oiseaux aux airs irréalistes, comme s'ils sortaient d'un doux rêve d'enfant, et Philias remarqua alors mon attention pour ces frêles créatures:"Et bien, je vois que tu es toujours aussi attentive à ce qui se passe autour de toi...! Enfin, quelque part, ça me rassure; tu n'as pas tellement changé au final..."; J'étais intriguée par sa remarque, et ajoutais alors:"Qu'entends-tu par "changé" ? Qu'est-ce que tu trouves de "changé" chez moi au juste...?"; Il me regarda, apparemment surpris, et répondit donc, perplexe:"Heu... Et bien, tu as oublié ce qui faisait de toi... toi. Du coup, tu es forcément différente d'avant, vu que tu n'as pas les mêmes souvenirs, les mêmes impressions, ou encore, les mêmes façons de réagir à certaines choses... Enfin, c'est difficile à dire, mais quelque part, voyant que tu es presque la même, il y a au moins une question qui a trouvé sa réponse..."; Je ne savais comment prendre cette dernière phrase, et lui demandais alors:"Hum... Dis, au lieu de faire des mystères, tu pourrais me le dire, simplement, parce que ça en deviendrait presque agaçant..."; Il rigola soudain, et continua:"Je t'exaspère vraiment à ce point ? Parce que c'en est presque comique en vrai... Mais bon, puisque tu tiens tant à le savoir, je me demandais juste si tu étais toujours "naturelle" en ma présence, ou si tu avais un comportement sensiblement différent selon que je sois là ou non...";

    Le secret de Lamezia!? Que manigance Draniolon?

    *imite une grosse voix: Cliquer pour mieux voir ;3! (*prend une voix bien plus aiguë: Pour changer^w^) *reprend sa voix normale: J'avoue, je pète un câble xD! Et comme d'hab', merci google xD!

    Je laissais clairement transparaître mon effarement, et après quelques secondes pour encaisser sa réponse, j'ajoutai:"Hahaha, ce n'est donc que ça?! Je vois, tu n'as pas à t'en faire, je ne vois pas en quoi j'aurai eu besoin d'adapter mon comportement en fonction de ta présence, car je dirais que ça n'aurai été qu'inutile, héhé!"; Il me sourit, l'air narquois, et continua:"Tu ne te lasseras donc jamais de te moquer de moi, j'me trompe ?"; L'air enjouée, je lui fis un vif clin d'oeil:"Yep!"; Puis avant de reprendre notre route, je l'embrassai pour lui faire comprendre la raison "cachée" de cette plaisanterie. Il me sourit, l'air satisfait, et ne dis rien de plus, ce qui fit que je penchais la tête sur le côté, pour montrer mon incompréhension, alors qu'il se mit à éclater de rire:"Hahahahaha!! Même ça, tu le faisais déjà, hahaha! En fait nan, j'ai rien dis en fait, tu n'as pas changé du tout du coup, hahaha!"; Je le voyais se tordre de rire, comme si c'était hilarant, mais c'était loin de me plaire:"Chacun son tour, hein...?"; Il se redressa, et encore hilare, il essuya une larme rieuse du coin de son œil pour me demander:"De quoi tu parles...?"; Je lui souris donc, et rapprocha mon visage de son oreille:"De se moquer l'un de l'autre, quoi d'autre ?"; Il pouffa alors encore un peu, et son rire fini par m'atteindre, alors que Rath commençait à s'impatienter. J'en informais alors Philias:"Héhé, bon, au lieu de rester là, on devrait peut-être avancer, tu n'crois pas ?"; Il acquiesça alors:"Héhéhé, hum ouais, tu as sans doute raison."; Il me rejoint donc, et Rath soupira avant de se retourner vers le chemin pour poursuivre sa route. Bientôt, nous ne vîmes plus le dragon ambré, qui avait pris beaucoup d'avance...

    Philias en profita pour poursuivre la conversation:"N'empêche, ça faisait un moment que je n'avais pas ri comme ça, héhé!"; Je lui lançai un regard interrogateur, qui lui fit sortir quelques mots de plus:"Et, me r'garde pas comme ça! C'est pas comme si je pouvais rigoler tous les jours moi!"; Je le regardai alors, plus froidement:"Mouais... C'est pas comme si j'avais plus de chance que toi..."; Il continua alors:"T'as fini d'être rabat-joie, comme ça ? Ah... oui, j'oubliais, tu ne ris jamais toi!"; Je ne savais pas trop comment réagir à sa remarque, et lui répondis sur la défensive:"Hey! Tu peux parler! Bien sûr que si, ça m'arrive de rigoler, la preuve! A l'instant!"; Il en rajouta une couche:"Nan! Tu rigoles jamais! J'y peux rien moi, c'est de ta faute si tu veux pas rire...!"; Je lui répondis alors, complètement excédée par l'absurdité du conflit:"Mais! Ha... T'as fini un peu ? Et puis, comment ça c'est de MA faute ?"; Il poursuivit encore, comme enjoué par le ridicule du sujet, avec le sourire aux lèvres:"Évidemment que c'est de TA faute! C'est toujours de ta faute!"; Je lui tirais une tête indescriptible:"Mais ? Hein... Sérieux, t'abuses..."; Il prit un regard plus strict:"Non."; Je le contre-dit donc:"Si!"; Et il continua, se retenant de sourire:"Non.."; Et j'insistai encore, plus fermement:"Si!"; Puis un petit rictus apparut au coin de ses lèvres:"Nan...!"; Puis je ne pus m'empêcher de sourire:"Bon, c'est bon? T'as fini de jouer?"; Il me regarda avec un air angélique:"Peut-être, mais n'empêche que c'est de ta faute!"; Je soupirais, puis rigolais un peu:"Héhé, on tourne en rond tu sais..."; Philias n'avait pas l'air d'avoir compris:"Mais de quoi tu parles, on est resté sur le chemin tout du long!"; Je ne pus m'empêcher de pouffer de rire:"Mais nan, je parlais de notre conversation imbécile, haha!"; Il me sourit donc, et alors que je crus le voir esquisser un mouvement, Thya sortit des fourrés dans lesquelles elle s'était caché, ce qui me fit bondir de stupeur:"Ha! Q-qu'est-ce que...?";

    Le secret de Lamezia!? Que manigance Draniolon?

    Image trouvé sur Goooooogle image ;3! (en chanson, pour une fois^w^!)

    Thya, qui avait littéralement surgit de nulle part fit s'interroger Philias:"A quoi tu joues Thya!? Tu nous as fait peur, tu sais!"; La dragonne obsidienne ricana alors:"Et bien, c'était le but mon cher, héhéhé!"; Philias n'ajouta rien de plus, avant de secouer la tête en signe de négation, puis se remis à avancer en me forçant à venir avec lui en me prenant la main. Thya semblait être stupéfait par sa réaction, et en faisant quelques pas vers nous, elle exprima son incompréhension:"Attend! Pourquoi tu t'en vas ? Ce n'était pas drôle ?"; Philias répondit d'une forte voix:"Non, et puis, tu viens de ruiner l'ambiance! C'était bien mieux avant ton intervention, n'est-ce pas Célia ?"; J'avais l'impression qu'on me mêlait à une histoire qui ne me concernait pas, et je restai donc muette devant cette scène plus qu'improbable... Thya s'énerva alors:"C'est vrai, ça! Je n'avais jamais vraiment remarqué, ou du moins, j'avais oublié, mais tu tiens vraiment à elle plus qu'à nous, malgré tout le temps qu'on a pu passer ensemble; mais ça, tu n'en fais rien!"; Je lançai un regard vers la dragonne qui me fusillait des yeux de par sa fureur grandissante, tandis que Philias intervint de nouveau:"Bon, ça suffit Thya! Ta jalousie n'a pas de raison d'être, et tu le sais très bien, mais ce n'est pas parce que je me suis si longtemps occupé de vous, que je ne peux pas ressentir une affection toute aussi grande, voir plus importante que celle que je vous porte à quelqu'un qui compte pour moi! Maintenant, arrête d'être de mauvaise foi, et fais-toi une raison, d'accord ?"; La dragonne avait un regard emplit d'une haine tellement intense qu'elle me fit froid dans le dos, alors qu'elle nous repassa devant, pour me montrer son agacement et son envie de vengeance...

    Philias tenta tout de même de me rassurer à mi-voix:"Ne fais pas attention, elle a juste tendance à détester quiconque se rapproche trop, de près ou de loin de moi, mais dans le fond, elle est juste extrêmement sarcastique, et est loin d'être réellement méchante. Les seules personnes qu'elle a daigné attaquer et mettre à mort si nécessaire, s'était sous mes ordres. Elle m'obéit, mais son caractère est loin d'être le plus simple pour gagner son respect... Enfin, j'imagine que elle aussi, elle doit se souvenir de toi avant que tu ne prennes ton rôle d'élue trop au sérieux... Je crois d'ailleurs savoir qu'elle t'en veux pour ce choix, soit disant parce que tu "m'as fait souffrir" et elle aussi par la même occasion, donc gardes tes distances et tout devrait aller."; Je lui lançai un regard du coin de l’œil, pour lui faire comprendre mon inquiétude, et sur un ton mal assuré, je lui dis:"Et bien, quand il s'agit de rassurer, la prochaine fois, rappelle-moi de ne pas te demander..."; Il rit un peu pour le sarcasme, puis pencha la tête vers mon oreille pour me murmurer:"Je me ferai un plaisir de te le rappeler, de la même manière que ce que je viens de faire...!"; Je lui souris fébrilement, et surenchérit:"C'est bien ce qui me fait peur, si tu veux mon avis...!"; Nous avancions toujours plus près de notre objectif, et alors que nous continuions à bavasser de tout et de rien, Rath nous signala notre position:"Aller, encore une minute et nous y sommes!"; Thya tiqua alors rien qu'à la pensée de me savoir "utile" au plan de son "maître". Elle refusait d'admettre les faits, et sa rancœur était toujours aussi présente dans son cœur, mais à quel prix...? Nous passions donc cette minute de marche dans un silence plus qu'implacable, et ce qui se dégageait de l'endroit était une forme de puissance spirituelle qui nous envahissait...

    Le secret de Lamezia!? Que manigance vraiment Draniolon?

     Clique, pour mieux l'voir, chi cha t'fais plagir, nyan ;3! (autant s'renouvler^w^)

    Philias se rapprocha alors du réceptacle autour duquel plusieurs petites créatures voltigeaient... Thya s'arrêta dans le lourd silence que sa rage amplifiait encore, alors que Rath me laissa passer:"Vas-y."; Philias se retourna vers moi, et me dit:"Ces orbes, regarde-les... De quoi te souviens-tu en les voyant?"; Un vague souvenir me traversa alors l'esprit: C'était un dragon gigantesque, aux allures de Noloy, mais avec bien plus de choses, et des ailes uniques en leur genre... Ce dragon fit alors sortir ses orbes de lui, et les déposa ici, en prenant une forme bien moins imposante, et une forte vague de puissance se fit ressentir, tandis que de l'eau de vie commençait à s'écouler du socle où le dragon venait de poser les orbes. Un étrange sentiment de vertige commença à s'emparer de moi, et j'eus bien du mal à rester debout. Je fis ensuite mon verdict:"Ce "rêve" n'était pas un souvenir... Je n'étais pas là au moment où la scène s'est produite..., je le sais...-"; Philias m'interrompit soudain:"Qu'as-tu vu précisément!?"; Je lui lançais un regard épuisé, et emplit de la souffrance physique qui s'emparait de moi petit à petit... Puis, je tentai d'aligner quelques mots:"Un dragon... Les orbes... Sur le socle... Une transformation... Et une puissance... hors du commun... Je suis confuse mais... je ne me sens pas très bien, là..."; Philias s'est avancé vers moi doucement, comme par peur de quelque chose, et me prit dans ses bras pour m'empêcher de céder... Je fermai les yeux, quand d'autres "visions" traversèrent mon esprit: Une me montrait l'altercation entre Philias et Noloy, une autre le jour où j'avais à protéger les œufs des dieux, une autre encore un moment privé, où je parlais d'une partie d'un passé oublié à Philias, et qui semblait me faire atrocement souffrir... Puis me vint une dernière vision, une vision d'horreur qui remonte à si longtemps, et était si douloureuse que me le remémorer me fit tressaillir... Dans une dernière seconde de conscience, j'entendis Philias d'un ton désespéré et entre-mêlé d'inquiétude, de peur:"C-Célia!!!";

    A ce moment là, je ne pouvais déceler l'impact du temps, et son cours me semblait insignifiant... Alors que cette dernière vision se bouclait dans ma tête, je prenais le temps de la décomposer, de la comprendre, de la remettre dans le contexte, et surtout, de l'interpréter comme ce que j'ai vécu, et non pas comme ce que je pouvais supposer avoir vécu... Ce souvenir, il s'agissait d'une sorte de rituel... Draniolon, dénué de tout métal sur son corps, s'avançait vers moi, l'air angélique; il semblait si jeune... Il me revint un vague souvenir de ses mots:"Hey... Dis-moi, qui es-tu ? ... Tu n'as rien ? ... Hum ? Oui, si j'ai bien compris, c'est avec toi que je vais devoir travailler, nan ?"; Une autre voix, plus grave et écrasante cette fois-ci, prenait alors le relai:"C'est cela... Vous avez l'air de bien vous entendre, ça devrait aller...! Ne vous en faîtes pas, je m'occupe de tout...! Si jamais vous avez besoin de quoi que ce soit, information ou autre, c'est à moi qu'il faut s'adresser, compris vous deux ?"; C'est à ce moment que le dragon récupéra une orbe du dragon "originel" et Draniolon me la tendit ensuite:"Tiens, pose ta main là-dessus, comme ça, on partagera un lien indéfectible, héhé! Aller, ne sois pas timide, c'est loin d'être comme si tu avais le choix de toute façon..."; Cette phrase... "c'est loin d'être comme si tu avais le choix"... pourquoi ? Pourquoi n'avais-je pas le choix ? Et surtout, pourquoi, dès que j'ai frôlé cette orbe, j'ai senti mon énergie vitale comme aspirée...? Qu'est-ce que cela voulait dire...? Et puis, il me manque des éléments de réponses! Que s'est-il passé entre ce moment, et le moment où j'ai sauvé les dragons ? Pourquoi est-ce toujours si insupportable de savoir qu'on a oublié; d'avoir oublié ce qui pourrait éclaircir tant de mystères, tant de réponses perdue avec se qu'il manque de moi... Pourquoi...?! P-pourquoi... moi?";

    Alors que les questions s'accumulaient dans ma tête, je reprenais enfin conscience, et ouvrit les yeux après un long moment d'absence... Philias, qui me tenait dans ses bras, paraissant rassuré mais encore sous le choc de mon évanouissement:"C-célia...! J-je, je suis désolé... Je n'aurai jamais dû t'amener ici, j'aurai dû savo...-"; Je l'interrompis:"Ne dis pas de bêtises...! Comment aurais-tu pu savoir...?"; Je me redressai en un geste, alors que je sentis ma faiblesse me rappeler mon incapacité... Je pris une seconde pour reprendre mes esprits, puis le regardai, d'un air assuré:"Tu sais, je crois que ce n'était pas une si mauvaise idée que ça de m'amener ici, vu se dont je me suis souvenue! Enfin, je suis loin d'avoir toutes les réponses, et plus je me remémore, plus je me pose de questions, mais quelque chose ne va pas..."; Philias posa ses mains sur mes épaules, et me retint de manière à ce que je reste assise:"Non, ne force pas, tu es encore faible..."; "Faible"... C'était loin d'être ce que je voulais entendre, et ça m’offensait un peu, mais je fis mine de ne pas avoir entendu pour reprendre:"Tu m'as entendue...? Quelque chose cloche! Draniolon, je ne sais pas ce qu'il veut, mais il faut que je lui parle seul à seul... Trop de choses sont floues et...-"; Philias m'interrompit à son tour:"Oui, j'ai entendu, mais tu ne te fais plus de mal qu'autre chose! Arrête de te torturer l'esprit, ça n'en vaut pas la peine...!"; Je lui lançai un regard sévère:"Pas la peine ? PAS LA PEINE!?!?! Tu te fous de moi!?! Parce que je vis dans le doute depuis tout ce temps, avec des souvenirs incomplets, et un passé oublié que je cherche à retrouver, et tu trouves que ce n'est pas la peine que je préoccupe de mon objectif!?! Mais dans quel monde tu vis mec!? Je suis désolée, mais je ne peux pas nier, c'est trop gros pour que je puisse passer à côté d'un truc pareil! Sans dec' c'est pas l'moment de m'arrêter! Compris!? Parce que là, j'ai bien plus envie de recouvrer la mémoire et trouver solution aux mystères, plutôt que de te faire du mal inutilement...!!"; Philias avait l'air grave, et c'est presque les larmes aux yeux qu'il me fit un câlin, la mort dans l'âme... J'étais loin de réussir à me calmer aussi facilement, mais le voir dans un tel état ne me laissai pas indifférente, et je commençais à regretter ma réaction excessive...

    A suivre...

     

    Et voilà^^! Encore un article lourd de scénario, mais cette fois, y'a d'l'humour ;3!! D'ailleurs, vous allez rire, mais le genre de querelle entre "Célia" et "Philias", c'est typiquement le genre de gué-guerre entre mon copain et moi xD! Mais c'est aussi pour ça que c'est si drôle ^^'! (enfin, je trouve, après, y'a pas de dragon pour nous interrompre nous :')! Bref, la suite bientôt^^! Mais je sais pas trop quand encore, donc on verra^^! Ciao ;3! (PS: y aurait-il déjà prescription...?)


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mars 2017 à 19:39

    Alors j'ai trouvé quelques fautes : "Je crois d'ailleurs savoir qu'elle t'en veux pour se choix,

    C'est pas plutôt "ce choix" ?

    Et ici : "Le lui laissait un regard du coin de l'oeil,"

    C'est un peu bizarre comme phrase nan ? xD

    Et ici : "plutôt que de te faire d mal inutilement...!!"

    C'est tout ce que j'ai trouvé x)

    Chuper chapitre ^^, j'adore le moment avec les "nan" et les "si" on dirait moi et Nyan-Chan, j'étais mort XD

      • Dimanche 12 Mars 2017 à 19:49

        Hahaha, écoute, moi c'est entre mon copain et moi, et je sais que c'est pas triste xD! Et merci pour tes remarques^^! Je corrige ça dès que j'ai un moment x3! Merci^^! Et merci, j'ai hâte de rédiger la suite, mais j'ai un peu de mal à savoir comment je vais "orchestrer" ce qui se prépare, (sans en dire trop non plus ;)!

        A part ça, comment tu trouves les persos là x3? (enfin, surtout Thya et Philias, on peut pas dire que Rath serve à grand chose, mais bon^^', et le perso principal, je sais déjà ;)

      • Dimanche 12 Mars 2017 à 19:55

        J'avoue que Rath sert pas à grand chose pour le moment x) J'aime bien Philias, mais un peu moins Thya, après faut voir la chuite x)

      • Dimanche 12 Mars 2017 à 20:18

        En fait, Thya s'est plutôt du style: Prétentieux / Affectueux / Jaloux / et Agaçant sur les bord xD!

        Philias, lui, c'est le comportement de mon copain, donc à toi de juger x3!

        Et Rath, c'est plutôt gentil, mais pour l'instant, il n'a pas vraiment de profondeur... Tu m'diras, lui, son seul truc, c'est qu'il a été sauvé, et a donc une dette, mais tout ce que je peux te dire pour le moment, c'est qu'il est obéissant...

        Qu'en à "Célia" (alias Ethelle) et bah, c'est "ma réaction" si j'avais pu être confronter à un type de situation similaire, et c'est donc d'autant plus simple de savoir comment tu vas réagir à telle situation, plutôt que de savoir comment un tel pourrai réagir si tu le connais pas des masses x3! En gros, Rath pourrait surprendre, dans le bon, comme dans le mauvais sens, mais ça, c'est à moi de voir^^!

        (PS: pour l'instant, j'ai dû corriger une petite dizaine de fautes, sans compter celles que tu m'as signalée, vu que je n'en suis pas encore là xD! Donc, désolée, mais tu n'as pas complètement l’œil pour ça, mais je te remercie d'essayer de m'aider Fox*^^!)

    2
    Dimanche 12 Mars 2017 à 21:17

    Tellement stylé le dragon

      • Lundi 13 Mars 2017 à 12:19

        Ouais, je trouve aussi, mais c'est bien pour ça que je l'ai choisi x3! (mais aussi pour sa ressemblance avec "Rath" dans la forme globale, donc voilà x)!

      • Lundi 13 Mars 2017 à 19:36

        Ah c'est pas le but d'un Dragon d'être stylé ? Je viens d'apprendre un truc :o XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :