• Les choses s'accélèrent! La fin est proche!

    Bonjour à tous^^! Et oui, déjà les vacances xD! J'espère pour vous que vous passerez de bonnes vacances au passage, car en effet, c'est la reprise d'un rythme plus fréquent de publication du récit qui reprend^^! Vous le saurez sûrement après la lecture, mais j'ai une petite surprise pour vous au prochain post^^! (je sais qu'au moins une personne comprendra le moment venu) Sur ce, je vous laisse découvrir la suite^^! C'est parti ;)!

     

    Le temps semblait se figer autour de moi, tandis que ses paroles résonnèrent encore en moi:"Tu seras la dernière...!"; Que voulait-il dire? Serai-je... ma dernière représentante? Mais... quel monstre est-il!? Je ne peux pas détruire un monstre pareil!! Il est bien trop dangereux pour que je lui accorde le pardon!! Je me dois de le défaire, avant que tout ne finisse! Draniolon interrompit d'un sarcasme mes pensées:"Tu réfléchis à la manière de prendre la nouvelle? Je vois, tu n'étais pas prête ahahah!! Misérable que tu es!! Oser défier les dieux sans en connaître les antécédents, de quelle naïveté fais-tu preuve!! Malheureusement pour toi, tout est fini!! Le destin est scellé! Tu es vouée à périr en ce funeste jour, de mes mains, ce qui provoquera la fin de tout!! Tes actes irréfléchis ne sont rien de plus que des erreurs déjà commises par les anciens... J'aurai dû me douter que tu étais comme les autres... "Faible et stupide!" Tu ne m'es d'aucune utilité, mais tu m'as au moins appris une chose... Une pourriture, dans toutes les dimensions où elle se trouve, n'est rien de plus qu'une pourriture... Vous êtes tous les mêmes... pour changer!"; Je ne bougeai pas, outrée par ses propos... Mais je réalisai enfin la vraie nature de Draniolon... Reprenant mes esprits, je me crispai et la haine qui avait envahit mon cœur n'attendait que je le laisse s'exprimer, mais au fond, je ne désirai plus me battre...

    Déçue par Draniolon, je lui dis ainsi ces dernières paroles:"Jamais, je n'aurai cru connaître un dieu aussi... "complexe" que toi, Draniolon... Je dois bien reconnaître que ta ruse était brillante, mais quel est ton véritable but...? Détruire? Ou reconstruire? Que cherches-tu à faire par la furie de ton âme? Je ne te savais pas aussi torturé, sage comme tu le laissais si aisément paraître... Mais au fond, pourquoi te bats-tu? Et pourquoi désires-tu atteindre ton but par la malice, et la tromperie!? Je ne te veux plus de mal, même si je sais que ma réticence peut te sembler être un vain acte de faiblesse, malgré tout, maintenant tu as mon respect Draniolon... Saches que tes enseignements n'auront pas été inutiles, contrairement à ce que tu penses d'ailleurs, mais je retiens tout, et à présent me souviens... Tu as tes raisons, c'est évident, sauf que je ne te laisserai plus agir à ta guise dans l'ombre! Et surtout, je désire quelques explications, si ce n'est pas trop te demander... Seras-tu capable de m'accorder cet honneur, ou mon discourt n'a servi à rien?"; Draniolon, me fixant depuis un moment, ne rajouta pas un mot de plus. Il semblait soudainement plus serein, et repris une teinte plus habituelle tandis que la tempête se calma de la même façon. Son regard insistant me faisait comprendre qu'il était prêt à m'accorder son attention, et qu'il s’apprêtait à répondre à mes interrogations. Ne ressentant plus la moindre once de haine, je poursuivi sur cette dernière question:"Je me souviens d'une partie de mon passé, mais je ne me rappelle plus de tout... Tu as donc le choix de la question... La première serait "Quel est mon véritable passé?" Et dans cette optique, la seconde serait en conséquence "Que cherchiez-vous à me cacher en me faisant oublier?";

    Le dragon resta humble, et muet le temps de faire son choix. Il voulait s'exprimer comme les mots lui venait, malheureusement pour lui, ses pensées confuses ne lui permettaient pas cette possibilité. Il s'expliqua donc d'une manière détournée:"Et bien, comme ça l'amnésie n'est finalement que temporaire... Je vois... Il faut que tu saches, que rien à la base n'a jamais été laissé au hasard... Dans un premier temps, Noloy nous a fit apparaître, nous, les Créateurs pour les besoin de son monde. De Drania est né différentes réalités dans lesquelles les mêmes êtres évoluaient... Enfin, c'est ce que la légende raconte... Mais j'ai émis ma propre théorie sur le sujet, car tout n'est pas aussi parfait qu'on le pense, comme tu as pu le remarquer d'ailleurs, mais revenons-en au passé... De ce fait, Noloy a dans le même temps désigné les élus, qui ne sont qu'à la base de simples esprits sans forme physique... Par contre, la puissance de vos esprits étaient capables de prendre l'apparence de leur Fléau, soit la forme que tu arbores donc maintenant pour toi. Se rendant compte du danger que les Créateurs encouraient avec ces "Fléau", il dût remédier à cela en "formatant" vos esprits pour qu'ils n'aient pas comme simple but de se rebeller. De cette manière, Noloy désirait prévenir le risque que vos Fléau s'opposent à un moment ou à un autre à sa création. Le détail auquel le dragon originel n'avait pas pensé, c'était que tout être possédait son propre Fléau, sauf qu'il ne l'appris que bien plus tard..."; Il s'interrompit une seconde.

    Repensant aux anciens évènements, il poursuivit son récit:"Des siècles sont passés sans l'intervention de Noloy, qui jusqu'à lors n'était que plongé dans un profond sommeil. A son réveil, retrouvant une terre dévastée par la haine, il agit en conséquence. Il détruisit pour la première fois les Terres de Drania, pour y instaurer de nouvelles bases... De cette manière, il fit en sorte que le passé destructeur n'est pas d'impact sur le futur... Mais comme rien ne fonctionne du premier coup, il dût refaire l'opération une seconde et une dernière fois, pour que les Terres de Drania ressemble enfin à ce que tu connais. Mais s'il y a eu une seconde recréation, je pense que tu te doutes de ce qui est arrivé... En effet, un Fléau à fait aussi des siennes, mais pas n'importe lequel. Le Fléau de Noloy a littéralement annihilé Drania jusqu'au dernier gramme de poussière. Nous durent raisonner Noloy à l'aide de tous les Créateurs et de leurs élus. Depuis cet incident, un conseil fut organisé pour permettre de mieux garder sous contrôle les Fléau. De ce fait, nous choisirent donc pour cette dernière fois de faire oublier ce passé possiblement difficile à supporter pour éviter que les élus ne soient pas capables d'effectuer leur fonction première à la perfection. Le résultat de cette dernière décision est ce qui fait que nous en sommes là maintenant. Tu te souviens forcément de la suite, mais il doit surement rester une part d'ombre pour toi. Mais ce serait trop long de tout te détailler... En conséquence de quoi, je met un terme à ce récit, bien trop vieux pour me permettre de t'en donner tous les détails.";

    Il finit enfin, alors que je repris mon apparence humaine, tout en gardant le silence. Je m'avançais lentement vers Draniolon, alors qu'il abaissa sa tête à ma hauteur. Je caressais le museau du dragon saphir, tout en prononçant ces mots:"Je te remercie, mon grand. Il est vrai que tout n'est pas parfait, et ton récit ne l'était pas non plus; malgré tout merci de m'avoir raconté ce passé oublié. Des brides de souvenirs me sont revenus, mais le reste n'est plus très loin de e revenir je le sens...-"; Draniolon m'interrompit:"Je voudrai juste que tu te souviennes que je ne sais pas comment tu t'es réveillée. Tu n'était pas censée revenir à toi avant encore quelques années, mais quelqu'un a dût veiller sur toi pour que tu te sois remise si vite de la dernière bataille contre Noloy. Et il reste quelque chose que tu ne sais pas: C'est que tu es la véritable toi, et que toutes tes autres représentations dimensionnelles y sont déjà passée. Il est probable que si tu échoues la prochaine fois, ce soit véritablement la fin, car à présent tu es unique."; A ce moment précis, une sorte de vision me traversa l'esprit, mêler à des paroles d'un inconnu:"Tu es unique, tu ne le sais que trop bien à présent...";

    Dans cette vision soudaine, je cru apercevoir la silhouette d'un ange, mais je ne le reconnu pas. Revenant à moi, je posai une question en rapport avec ce rêve étrange:"Connais-tu l'existence d'un ange, autre que Pit ou Dark Pit?"; Draniolon resta perplexe avant de réfuter:"Je ne connais pas l'existence d'un tel individu, désolé."; Le cri qu'émit Kyurem rompit ce moment de répit, pour nous préparer au pire. Draniolon affirma d'un ton grave:"La menace d'Unys se rapproche trop vite pour permettre aux autres de se rétablir, il faudra faire sans eux... Le temps presse, en route pour la Tour Dragospire!"; j'acquiesçai d'un mouvement de tête, avant de me retourner vers N et Cobalt pour leur faire signe de venir avec Lyus. Sans poser davantage de questions, le groupe grimpa sur le dos de Draniolon, tandis que je pris dans la précipitation les commandes du corps du dragon azur. Je bondis soudainement, me hâtant de me rendre en vitesse à Flocombe. Survolant les différents massifs montagneux, en un rien de temps, avant de me poser au bout de quelques minutes de voyage devant la Tour Dragospire. Les deux dragons légendaires n'attendirent pas nous les rejoignons pour se montrer à nous. Je me séparai de nouveau de Draniolon, alors que le reste du groupe descendit du dos du dragon.

    N s'avança avec moi, alors que Reshiram et Zekrom se dressaient stoïquement devant nous. Reshiram pointa son museau vers N, lui proposant de le combattre. Zekrom semblait plus sûr de lui, et hurla pour engager le combat qui leur permettrait d'évaluer la force de notre détermination. De ce fait, Draniolon choisit humblement d'aider N tandis que j'eus recourt à mon Fléau. Zekrom et Reshiram se défendirent autant qu'ils le purent mais leur acharnement n'eut pas raison de notre force commune. Comme le temps nous était compté, je fis en sorte de finir vite cette étape en déchaîner toute la puissance de mon Fléau, prenant ainsi une teinte plus agressive, et des symboles paraissant des veines apparurent d'un rouge orangé intense. Le combat s'intensifia donc en conséquence, et les Dragons Légendaires acceptèrent finalement de se joindre à nous dans la défense de ce monde. Nous nous mirent ainsi en route de nouveau pour Méanville...

     

    Ok, pause de lecture^^! Je vous laisse une image de mon Fléau pour l'occasion ;)! Enjoy^^!

    (Cliquez sur lui pour le voir en plus grand, et en plus détaillé x)

    Anecdote: Les ailes de ce Fléau sont censés être violettes, merci l'imprimante d'avoir remis la couleur de base du coup xD! Il était initialement prévu qu'il ait les ailes de cette couleur, mais mon feutre ne fonctionnant plus, j'ai fait avec ce que j'ai pu^^! Bref, je vous souhaite une bonne fin de lecture, hope you enjoy^^! (un double article, pour une fois x)! Aller, reprenons^^!

     

    Dans cette optique, N chevaucha Reshiram, tandis que je fis de même avec Zekrom là où le reste du groupe dût avoir recourt à Draniolon. Plus le temps passait, plus le danger qu'était Kyurem se rapprochait peu à peu de Méanville. Que trop près, et déjà sur la fin de la route 15, le monstre s'avançait nonchalamment sur le Pont de l'Inconnu... Le temps de nous rendre au plus près de l'objectif, il eut le champs libre pour poursuivre sa route inexorable, à présent sur la route 16, au plus près de la ville vide de monde. Storm accompagnait le monstre terrifiant, le bâton de Ghetis avec une nouvelle gemme dans ses serres. Un combat des plus puissant s'apprêtait enfin à s'engager, pour libérer Unys de sa menace! Nous étions tous prêt à affronter le pire de toutes nos forces, malgré la pensée déchirante de savoir les autres incapables de se réveiller qui accablait mon cœur de l'envie de me battre pour eux! Nous nous posâmes au centre de la ville, face à nos ennemis... Le regard déterminé, la tension ne pouvait qu'être intense, ce qui ne manqua pas. Storm entama le mur du silence qui s'était déjà imposé:"Enfin, le moment est venu... Ainsi, vous désirez toujours en finir avec cette "menace" pour Unys, n'est-ce pas...? Dans ce cas, qu'attendiez vous pendant tout ce temps? Vous vous êtes perdus? Que vous pouvez être ridicules, inutiles humains...!"; Il nous fixait d'un regard insistant, comme pour nous mettre en faute...

    Dans un premier temps, personne n'eut voulu prendre la parole, ce que je fis donc par la suite, perché sur Zekrom:"Si tu savais ce tout ce qu'il a eut le temps de se passer pendant ton absence, je penses que tu n'aurais même pas eut à nous poser la question, Storm... Après tout, à quoi bon en venir aux actes tant qu'on peut encore rester dans des termes plus simples comme la parole, sans mauvaises intentions bien sûr."; Storm semblait perplexe, alors que Kyurem semblait s'impatienter en piétinant le sol sur place. L'aigle obscur poursuivit donc sur la parole, de manière étrangement compréhensive:"Entendu, qu'il en soit ainsi! Dites moi donc quel est vôtre but, tant que nous y sommes!"; Pour faire simple, je ne compris pas ce qu'il s'apprêtait à faire, et naïvement, Lyus se lança pour donner les explications:"En effet, nous sommes venus te défaire, vile créature, pour éviter la fin d'Unys! Nous ne laisserions jamais des innocents sans défense se faire exterminer par une vermine de votre espèce, toi et ton monstre de glace!"; Storm ne pu s'empêcher de faiblement sourire devant l'innocence du jeune Vivaldaim, et répliqua sympathiquement:"Je vois que tu ne manques pas de courage l'ami, mais ça ne suffira pas à me vaincre! Je suis sûr que ça te rappelle quelque chose, je me trompe?"; Lyus était consterné par ses mots, mais ne prit pas peur; il fondit d'une faible rancœur vers ce qui lui provoqua son tourment: Storm!

    De cet acte irréfléchi, la stratégie de l'obscur oiseau se mit soudainement à exécution: Il prit son envol et ordonna à Kyurem de répliquer à sa place! Lyus, prit au dépourvu, se vit contraint de freiner brusquement, sans savoir comment réagir à ce genre de piège... N, qui avait sentit l'entourloupe se profiler, demanda à Reshiram d'intervenir, mais tout ne se passait que trop bien pour Storm! L'aigle noir usa de son bâton pour forcer Kyurem et Reshiram à ne faire plus qu'un: Kyurem Blanc ne pouvait être de notre côté, c'était évident. Par cette transformation enflammée, N fut projeté au loin, auprès de nous autres... Cobalt descendit du dos de Draniolon pour rejoindre N, et tenter de le soigner, tandis que Lyus se trouvait coincé entre ses deux ennemis: Storm, et Kyurem. De la fusion produite, s'engendra destruction et désarroi à la vue de ce terrifiant Pokémon, qui se dressait tel un mur infranchissable devant nous. Heureusement, tout espoir n'était pas perdu, et de ce changement survient la haine, mêlé à une forme de respect pour l'adversaire... Je mis donc pied à terre, pour que Draniolon me lègue une fois de plus sa puissance divine, me laissant ainsi une chance de défaire ce monstre. Une bataille sans merci s'engagea alors!

    Les choses s'accélèrent!

     (fanart trouvé sur internet... google image; et traine depuis des mois dans mon ordi...)

    La fureur infernale de ce dieu déchu était telle que sa puissance devait en être décuplée au point de détruire tout sur son passage! Rien ne semblait pouvoir lui tenir tête, car même Zekrom fut rétamé par ce monstre! Devant la chute de ce précieux allié, ma détermination fut décuplée au point que tout les esprits qui m'accompagnaient soient en cohésion parfaite avec mes intentions! Aussi bien Eagle, que Kohoru ou même Draniolon, tous mirent du leur pour m'aider, jusqu'à motiver mon Fléau pour me donner main forte! De cette force nouvelle, je réuni en une seule dernière et surpuissante attaque toute l'accumulation de la puissance que l'ont m'avait accordé pour que de cette boule d'énergie pure, j'éradique enfin la menace de ces terres! Le force de l'impact fut si important que Storm et Kyurem furent vaincu en cette capacité finale. Pensant enfin en avoir terminé avec cette histoire, je m'avançai vers eux pour rejoindre Reshiram, qui paraissait épuisé et tromatisé de son expérience. Kyurem avait beau rester étalé sur la pierre, Storm lui ne se démonta pas pour autant: Il prit sa forme d'Absol tel qu'on l'a connu par le passé, alors qu'une masse sombre, aussi étrange que puisse l'être un esprit sans forme physique, passa du corps de Kyurem à celui de  Storm.

    Une voix sinistre de fit ensuite entendre:"Je n'aurai jamais cru que tu puisses me trahir, pas une, mais deux fois...! En tant que ton ancien Pokémon, tu aurais dû ne serait-ce que me reconnaître, mais rien ne semble vous revenir... Après tout, qui suis-je pour exiger de la reconnaissance de la part de l'être qui m'a permis d'être ce que j'ai été? Je sais à présent que je n'ai plus rien à faire en ce monde, mais mon dégoût pour l'humanité n'aura que trop de mal à s'estomper à partir de ce jour... Je crois, Ethelle, que tu n'as plus rien à faire du valeureux Tranchodon que j'ai pu être pour toi... Malgré cela, il me reste une chose à faire... me venger de cette injuste fin qu'était celle que mon ennemi de toujours m'a donné... J'imagine à ton regard que tu ne te souviens de rien, hors se fut bel et bien réel... Je m'en souviens à présent! Des combats sans relâche, pour une rivalité sans but, un combat interminable pour des générations de guerre... Je ne peux me faire à l'idée de cette fin... Mais quoi de pire que de renier son propre trépas après tout...? Je sais ce qu'il me reste à faire, et le pardon ne sera pas mon sermon, loin de moi l'envie d'accorder une seconde chance à un vieil ami qui n'a su reconnaitre son erreur dans le passé... Je n'ai rien d'autre à ajouter, alors j'espère que cette fois, ce sera un véritable adieu...";L'esprit défunt du Tranchodon libéra Storm de son emprise, pour finalement apparaître tel un fantôme, sous l'apparence qu'il aurait revêtu le moment de sa fin venue.

    D'un vague à l'âme, Tranchodon jeta un dernier regard sur moi, avant disparaitre dans un rideau de matière irréelle... Comme s'il ne s'agissait que d'un rêve, le souvenir de ce moment devint flou dans mon esprit, comme s'il avait voulu que simplement je l'oubli une dernière fois... La persistance de Storm vint interrompre le répit de l'instant:"Alors comme ça, tu n'étais son objectif? Il m'avait pourtant signifier l'irrésistible envie de se venger de son passé tourmenté, en te rejoignant à Méanville...! Ai-je ainsi si mal compris? A quoi bon, l'interprétation n'est que subjective, donc je n'ai rien à redire... En revanche, j'ai moi même une vengeance que je désir du plus profond de on être se voir réalisé, et de préférence de mes propres pattes! Oiseau des légendes, je requière ta bonté pour me permettre d'assouvir ce souhait! Aide moi, je t'en pris, à effacer de ce monde le plus grand danger de celui-ci, à savoir son propre créateur! Draniolon, je te hais profondément depuis maintenant des siècles, alors que tes idéaux ridicules n'ont fait qu'illusionner ces êtres crédules!! J'ai beau paraitre comme le méchant de l'histoire, c'est tel un héros libérateur que je me voit aujourd'hui recouvert des lauriers de la réalité!! Il est évident que vos naïves pensées de bienveillances aient cachée le secret au plus profond de vos cœurs!"; Il s'interrompit un instant, pour prendre l'apparence de l'oiseau légendaire.

    De sa grandeur, il s'élança dans le ciel, pour nous regarder de haut, comme pour faire dominer son point de vue:"Mais regardez le monde en face, et posez-vous au moins cette question: Quel est l'être le plus légitime pour avoir le choix de vie ou de mort sur la vie elle-même sans encourir le risque de subir le même sort que ses propres créations? Si vous aviez compris les enjeux de vos chimères, jamais vous n'auriez osé vous associer à votre propre ennemi! Mais peu importe, il est encore temps de vous raisonner! Il ne suffirait que-"; Draniolon, furieux de ses malicieuses paroles, fondit soudainement sur le beau parleur, bon qu'à rendre confus l'esprit fragile de ses alliés. D'un coup de croc dévastateur, le courroux de Dragon Azur rendit justice pour contrer le traître dans sa tentative de radicalisation de point de vue. Draniolon s'exclama alors:"Il ne suffit pas que de beaux discours pour se faire entendre! Il faut la force et la prestance avant de présenter les résultats de ce que ta thèse avance! Tes vaines paroles n'iront nul part, bel et bien, car l'affront que tu viens de prouver mérite d'être puni! Je suis, heureusement pour toi, dans un jour de bonté, alors je t'accorde le pardon, comme mon élue me l'a fait lui accordé plus tôt dans la matinée... Bien entendu, si jamais tu t'avises d'exécuter tes desseins, tu n'auras aucuns moyens de te défaire de ta peine... Ta sentence est irrévocable, tu es prévenu!";

    Dans l'application du geste de sa grandeur, Draniolon créa un portail dans lequel Storm fut envoyé: Un monde loin de toute destruction, où aucune âme ne vit, mais où la nature est omniprésente. Une fois ceci fait, il me fit signe de m'occuper de Kyurem. De cette manière, je fis appel au pouvoir de guérison de Kohoru pour régénérer une partie de l'énergie vitale du dieu déchu. Lyus me rejoins tant bien que mal, pour observer le monstre gelé se relever, avant que le Pokémon Légendaire ne reparte sans un bruit d'où il était venu. Avant que tout ne soit véritablement fini ici, N vint malgré ses blessures me dire une dernière chose:"Merci de nous avoir aidé, jamais sans votre aide nous ne serions arrivé à ce résultat! Tout s'est passé si vite que je réalise à peine que c'est déjà la fin, cependant j'espère que ce n'est qu'un au-revoir... Je te promet Célia, de prendre soin des autres, et de veiller sur eux jusqu'à ton retour parmi nous!"; Draniolon finit ces adieux par ces paroles:"Il est temps de reprendre notre longue route! Il te reste encore de nombreux mondes qui ont besoins de ton aide, mais avant les priorités, un tour des différentes dimensions sera nécessaire pour établir la suite de nos objectifs. En route!"; Draniolon ne me laissa pas la possibilité de réaliser ce qu'il était en train de ce passer, qu'il m'avait déjà mise sur ses épaules, et reparti vers l'île de Drania, pour repartir pour une nouvelle aventure...

    A la prochaine aventure! (A suivre...)

     

    Et voilà^^! J'espère que ce n'était pas trop long pour vous, mais c'était pour bien commencer les vacances^^! Du coup, on change du tout au tout et repart pour une nouvelle aventure^^! En route pour de nouvelles péripéties les amis, et avec un peu de chances, vous ne serez pas déçu x)! Aller, à bientôt pour la suite, ciao^^!


  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Décembre 2016 à 22:38

    Les images sont magnifiques ^^

    (Wow, j'ai des chapitres à rattraper x) Je vais le faire après Noël je pense )

      • Vendredi 23 Décembre 2016 à 09:01

        Merci^^!

        En effet, t'as quelques chapitres de retard, désolée d'avoir avancé sans toi x)! Je pensai que ça te ferai plaisir, même si ton absence m'a paru trèèès longue, j'avoue -_T'... Il s'est passé tellement de trucs en un seul mois, que j'ai un peu de mal à tout me situer dans le temps xD!

    2
    Dimanche 25 Décembre 2016 à 13:36

    Du coup, le prochain monde c'est quoi ? x)

    Entre Zekrom, Reshiram et Kyurem tu préfères le quel ?

      • Mercredi 28 Décembre 2016 à 18:08

        En fait, toi tu le sais déjà avant même que je poste l'article, parce que je t'ai demandé^^! Et entre Reshiram, Zekrom et Kyurem, j'ai un peu de mal à faire mon choix, car j'ai toujours eu Zekrom comme partenaire dans les jeux, Reshiram est toujours aussi splendide, et Kyurem est badass, surtout en forme Kyurem Blanc, mais bien sûr, ce n'est que mon avis^^!

        T'en pense quoi de ces trois légendaires toi ;)?

      • Jeudi 29 Décembre 2016 à 17:02

        J'aime bien les trois, mais je préfère Reshiram ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :