• Sur la piste de l'élue disparue!

    Bonjour à tous!! Oui, ça faisait trèèèèès longtemps maintenant que je n'avais rédigé la suite, mais comme vous vous en doutez, la voilà enfin ;D!! Sur ce, on est partit^^! Let's go!

     

    Après sa course effrénée, Foxaly se trouvait à bout de souffle, ralentit par le sable sous ses pieds. Encore sous le coup de l'émotion, il s'en retourna sagement au camp et était complètement désemparé. Devait-il réveiller les créatures légendaires endormis près du feu, ou devait-il profiter de la nuit pour se reposer malgré l'anxiété qui le pesait ? Il se posa sur le sable frais, et en reprenant son souffle, il murmura en silence:"Mais qu'est-ce qui lui a pris... Et maintenant, que doit-on faire...? M'enfin, dormons, avec un peu de chance, elle reviendra bientôt. J'aviserai demain..."; Épuisé par la longue journée qu'il a dû subir, il ne résista pas plus longtemps au sommeil et s'endormit en quelques minutes. Salveedia, Saphrania et Draniolon étaient tout trois dans l'ignorance de la disparition de leur camarade, alors si elle ne revenait pas demain, que pourra-t-il bien dire pour la couvrir...? Déclarer les faits auprès d'eux, ou inventer une excuse...? Et Foxy qui ne pouvait pas le conseiller du fait de son absence... Il était perdu, et passa une nuit mouvementée. La lune laissa lentement place aux premières lueurs du jour, et replaçant la fraîcheur nocturne par la chaleur étouffante du désert de Lamézia. A peine le soleil levé que Draniolon se mit sur le qui-vive. Avant même de s'apercevoir de l'absence de son élue, il prit son envol afin de s'assurer que rien ne menaçait le camp. Survolant les environs, il s'éloignait de plusieurs centaines de mètres et guettait sur tout le périmètre qui clôturait le camp. Le dragon azur échauffait ses muscles et en profitait pour se réveiller en vol. Rien sur l'horizon. Il semblait qu'aucune menace ne les avait rejoins durant la nuit, et Draniolon sourit à la nouvelle.

    Encore à moitié assoupit, il choisit de se rendre au niveau du lac où les deux humains se sont rendus précédemment. Il se posa au plus près de l'eau et s'engouffra de tout son corps pas à pas dans l'eau encore glacée. Il profita de ce bain revigorant pour retrouver ses esprits et réfléchir:"Ha... Une bonne journée qui commence. Avec un peu de chance, nous rejoindrons Foxy d'ici quelques petites heures de route... Reste à savoir...comment elle va réagir à ma demande. Acceptera-t-elle encore une requête de ma part ? Ou devrai-je laisser Saphrania et Salveedia se charger de lui assigner la tâche que je lui ai toute désignée pour ce voyage ? Nous verrons. Déjà, allons faire le point avec les deux humains... Assurons-nous au moins qu'ils peuvent supporter le voyage dans ces régions peu clémentes..."; Draniolon ferma les yeux et plongea la moitié inférieur de sa tête dans l'eau. Cela faisait des lustres qu'il n'avait plus eut de moment pour lui, et profitait de ce moment de répit pour réparer cette bien trop longue absence. Il pensa d'ailleurs:"Dire qu'Adsis n'apprécie que les bains de lave... Tsss, il ne sait pas ce qu'il rate, le pauvre, hahaha... hmm"; Après bien dix minutes, il se força à quitter l'eau fraîche et à goûter de nouveau pleinement à l'atmosphère brûlante du désert:"Bon, il est vraiment temps que j'y retourne. Même les bonnes choses ont à une fin, malheureusement."; Il sortit d'un pas lourd son corps ralentis par le liquide qui ruisselait sur ses écailles et se rendit en marchant sur le chemin qui menait au camp. Sur le trajet, il ne fit d'abord pas attention où il marchait et restait plongé dans ses pensées, alors que la sensation du sable chaud entre ses doigts le relaxait encore un peu plus. Cependant, dès qu'il sentit une branche aride sous sa patte, il revint à la réalité et s'arrêta d'abord avant d'examiner le sol.

    Il observa en premier sur quoi il était posé, puis fit abstraction de la branche morte pour déporter son regard sur les empreintes de pas dans le sol, en grande partie effacées par la couche fine de sable déplacée avec le souffle des dunes. Il distingua alors plusieurs types d'empreintes: celles de Saphrania qui marquaient un aller-retour au camp, celles en forme de pieds humains, dont seulement une paire faisait un aller-retour, et dont le retour était apparemment hâtif au vue de la distance qui séparait les empreintes entre elles, tandis que l'autre n'était pas repassé par là. Et, plus inquiétant encore, des traces de monstres de sa taille encore fraîches. Il s'interrogea alors, et fit une tête incrédule:"Qu'est-ce qui à bien pu se passer ici ? Et... pourquoi l'un n'est pas repassé par ici ? J'espère que rien ne leur est arrivé au moins... même si ces traces-là n'indiquent rien de bon."; A présent plus inquiet, il pressa le pas pour rejoindre le groupe encore dans les bras de Morphée. Il jeta alors un œil sur l'effectif:"...Trois. Ils ne sont que trois! Et... Célia!! Qu'est-ce qui t'a pris encore...?"; Il soupira, complètement excédé d'un nouveau caprice de son élue et s'avança, la mine dépitée, vers Foxaly. Il avait espoir, au vue des empreintes, qu'il sache quelque chose. Le dragon azur hésita un moment à le réveiller et patienta quelque minutes dans l'espoir que le jeune homme s'éveille de lui-même. Manquant cependant d'envie d'attendre, il céda et approcha son museau de la joue du blond à la mèche rouge pour le tapoter gentiment dans l'espoir que le contact frais le fasse revenir à lui.

    Foxaly émit d'abord un gémissement grognon:"Mhh....Nyan, laisse-moi dormir..."; Le dragon recula sa tête et pensa:"Nyan...? Soit ce type de "nan" est contagieux, soit il me prend pour quelqu'un d'autre..."; Puis, Foxaly daigna enfin ouvrir les yeux en prenant le temps que sa vision s'adapte à la luminosité de l'aube sur la plaine désolée et réfléchissante. Il demanda donc:"...Draniolon...? Qu'est-ce qu'y a ? Pourquoi me réveilles-tu...? On repart déjà ?"; La créature divine affichait une moue pleine de désespoir et de compassion:"J'imagine que tu n'as pas toute ta tête étant-donné ce réveil un peu matinal, mais pourrais-tu me dire ce que vous êtes partit faire hier, après que nous nous soyons assoupis ?"; Le jeune homme semblait perplexe, perdue dans la confusion de l’émergence. Il regarda son interlocuteur dans les yeux et lui demanda:"Hier ? Comment ça hier ?"; Draniolon plissa les yeux férocement de frustration et serra les crocs:"Et pourtant, ce n'est pas le moment de perdre du temps. Hier, vous êtes partis où toi et Célia en pleine nuit ? Pourquoi êtes-vous partis ? Tu te souviens ?"; Foxaly se permit un moment de réflexion alors que son esprit passa du flou à la raison en une seconde:"Ah oui! Heu... Comment sais-tu que nous sommes partis ?"; Draniolon lui jeta un regard suppliant:"Ce n'est pas le moment je te dis! Célia a disparut, et j'ai vu à vos empreintes dans le sable que vous vous êtes dirigées vers le lac, plus loin! Alors s'il te plaît, ne fait l'innocent et répond-moi sincèrement."; Foxaly était troublé de ce comportement, après tout ce que lui a dit de mal son amie à son sujet, le dragon semblait vraiment inquiet.

    Il ne savait qui croire, mais la sincérité dans ses mots et dans sa détresse le mit naturellement en confiance, il avoua donc:"Écoute, pour tout te dire nous avons discutés un peu, puis elle a ressentit le besoin de se promener un peu, et je l'ai accompagnée. Et alors qu'on se trouvait encore là-bas, un monstre nous à rejoins..., et..."; Il s'interrompit. Voyant un espoir de réponse, Draniolon le suppliait encore plus du regard:"...Et...?"; Le jeune homme fini donc:"Il nous a attaqué."; Le dragon fit une mine dépitée et ferma les yeux avant de rompre le silence qui venait de s'installer:"Je vois... J'imagine qu'elle a trouvé bon de te protéger, et... s'est une fois de plus occupée du problème seule... Je me trompe...?"; Foxaly confirma d'un mouvement de tête tandis qu'il se releva:"Je suis désolé, je ne sais pas ce qui m'a prit hier... Je ne voulais pas lui attirer d'ennuis, mais j'aurais cru qu'elle serait revenue..."; La créature divine releva la tête, pour se retourner vers les deux femelles:"Les filles, réveillez-vous. On va avoir besoin de décaler l'échéance de notre voyage, on a une disparue."; Aussi bien Saphania que Salveedia se levèrent d'un bond, et s'ébrouèrent en chœur avant de s'avancer vers le dragon. La louve affichait un air sombre:"Heureusement que tu nous avais prévenus... On aurait dû garder un œil sur elle, je savais qu'on ne pouvait pas lui faire confiance pour se tenir tranquille..."; Salveedia quand à elle, affichait un sourire diabolique:"Ne soit pas si pessimiste ma chère, voit au moins le bon côté des choses: au moins, on aura pas à finir ce trajet aussi rapidement que prévu."; La louve rétorqua soudain, d'une voix sèche:"J'en ai marre, il faut toujours qu'il se passe des trucs quand je fais équipe avec toi... ça fait trois fois, et à chaque fois, on prend plus de temps que prévu. Ça me gave à force."; Draniolon calma le jeu d'un ton dur, en arborant toujours son air de détresse malgré sa posture assurée:"Ce n'est pas le moment de se disputer. Si jamais il s'est passé quoi que ce soit, je ne veux surtout pas arriver trop tard. Alors plus tôt on s'y mettra, et mieux se sera, pour nous comme pour elle.";

    Foxaly était impressionné par la réaction plutôt surprenante et inattendue de Draniolon, il savait qu'il pouvait cacher un bon fond, mais malgré la scène, quelque chose n'allait pas. Il semblait différent de d'habitude, comme changé, trop inquiet, trop concerné, trop pur pour son caractère normal. Mais est-ce là une raison suffisante pour se méfier d'un être qui semblait, pour le moment, plein d'attention et d'une sagesse rare. Draniolon expliqua alors brièvement la situation aux deux filles, l'une partit immédiatement sur le terrain tandis que l'autre aborda un sujet plutôt sensible avec l'être divin:"D'ailleurs, on n'a pas vraiment jugé utile de te mettre au courant tout de suite, mais le banni est venu la voir avant que l'on parte... J'ai également pour hypothèse qu'il ait logé ici, ou dans une région adjacente pendant un temps, car avant que je n'apprenne l'importance qu'a ce type pour toi, je le voyait parfois sortir dans les plaines de sables pendant certaines nuits, non-loin du lac. Et d'après ce que j'ai pu comprendre, elle s'est souvenu de certaines choses en sa compagnie."; Draniolon quitta soudain son air maussade pour exprimer une rage intense:"Reste à savoir quoi, mais s'il me la prend, je l'étripe! Rhaaa... J'espère qu'il sait ce qui l'attend! Cet idiot n'aurait jamais dû remettre les pieds sur un des mondes dont j'ai la garde!!...Il me le paiera.";

    Le dragon azur rumina sa haine quelques longues secondes avant d'interroger Foxaly:"Toi. J'imagine qu'elle t'a parlé de Lui. Que t'a-t-elle raconté à son sujet ?"; Son air furieux et son ton calme créaient un décalage qui le mettait fortement mal à l'aise, mais vu son insistance, il n'avait d'autres choix que de répondre:"Je... Heu.... Je ne suis pas certain de me souvenir, ...mais je crois qu'elle m'a effectivement dit qu'elle s'était souvenue de certaines choses..."; Le dragon appuya son regard:"Comme ?"; Même prit de court, il devait poursuivre:"Comme le lien qui les unissait...?"; Le regard de son interlocuteur se radoucit un peu:"Je vois... Et j'imagine que tu as déjà vu cet Aigle Noir, comme elle l'appelait..."; L'air apeuré de Foxaly doublé de son silence lui suffit pour comprendre la vérité. Draniolon acquiesça d'un mouvement de tête déprimé:"Tu sais, je ne veux que son bien. S'il a été bannit, il a une raison et pas des moindres. Je cherche juste à la protéger de lui alors dis-moi, s'il te plaît."; Son expression redevint glaciale, alors que Foxaly essayait de reprendre contenance:"Je veux aussi la protéger, mais parfois le silence suffit pour ça..."; Le dragon était alors intrigué:"Comment ça ?"; Le jeune homme à la mèche rouge ajouta:"Elle m'a juste parlé de toi, aussi... Et, on ne peut pas dire qu'elle te porte dans son cœur. Elle m'a même mit un peu en garde contre toi...mais je ne comprend pas pourquoi en fait."; La créature divine semblait faussement excédé:"Ha là là. Ce qu'il faut pas entendre... C'est ELLE qui est invivable tu sais! mais bon, je l'ai choisie, alors j'assume..."; Salveedia interrompit brusquement l'échange:"Dites, vous parlez, vous parlez, mais en attendant, on avance pas là! Alors on se bouge et on la retrouve, d'ac'?"; Les deux acquiescèrent ensemble et le trio s'en alla rejoindre Saphrania à l'oasis.

    Sur un ton plus sérieux, Draniolon examinait les alentours en compagnie de Saphrania alors que Foxaly dû faire équipe avec Salveedia. La tigresse arborait un air presque malsain, et Foxaly ne pouvait se sentir à son aise à ses côtés dans ces conditions:"Pourquoi souris-tu si...bizarrement...? Qu'est-ce qui te rend si...-"; La tigresse lui lança un regard désinvolte:"Te ferai-je peur ? Tu sais, j'aime quand les choses tournent mal, c'est tellement plaisant de voir les gens s'affairer sur les bourdes des autres je trouve... Et puis, c'est aussi une occasion pour rester plus longtemps encore dans ces paysages à couper le souffle, alors oui, je profite."; Foxaly semblait intrigué par cette vision des choses:"N'est-ce pas un point de vue un peu étrange ? Je veux dire... même si les paysages sont bel et bien à couper le souffle, je ne pourrai sûrement pas supporter de rester ici trop longtemps..."; La tigresse ajouta:"C'est normal mon cher, tu n'es pas comme moi. Ici, c'est chez moi, alors tu te doutes que j'y suis habituée depuis longtemps!! Toi par contre, tu n'as pas dû vivre dans de telles conditions, et je l'imagine sans mal figure toi...!"; Foxaly se braqua alors:"Comment ça, sans mal ?"; La féline se mit alors à rire à gorge déployer, presque au point d'en pleurer, et lui jeta un regard à moitié hilare:"Regardes-toi aussi!! C'est pas les demi-portions dans ton genre qui survivent à la guerre, alors au désert ? Pouah!! Ça crève les yeux, hahaha!!"; Le jeune homme ne pu s'empêcher de se sentir légèrement vexé par la remarque, mais son rire était tellement communicatif qu'il laissa tout de même échapper quelques gloussements.

    De leur côté, Draniolon interrogeait Saphrania sur l'info que lui avais transmis la féline quelques minutes plus tôt:"Alors, ce serait vers où que vous le voyiez trainer de temps en temps...? J'imagine qu'il cache un accès à son trou à rat ce mécréant..."; La louve répondit donc:"Oui, il existe bien un portail... Il existe deux moyens communs pour l'activer à ma connaissance, et il se trouve par là-bas."; Elle indiqua une direction vers une dune d'une forme un peu particulière:"Il est juste derrière, mais nous n'avons pas toutes les clefs pour l'ouvrir pour le moment..."; Draniolon s'exprimait d'une voix plus douce:"Et que nous manque-t-il pour l'ouvrir, ce portail ?"; Saphrania prit quelques secondes de réflexion, et n'ajouta qu'un mot:"Prismalion."; Le dragon azur la regarda d'un air sombre:"Et avons-nous un moyen de le faire venir rapidement ?"; La louve secoua la tête négativement:"Il faudra au moins deux jours, le temps de faire l'aller-retour jusqu'aux ruines à vol d'oiseau, donc si tu tiens vraiment à ouvrir le portail, tu vas devoir t'y coller mon grand."; Draniolon semblait presque dégoûté de cette solution:"Et n'y a-t-il pas un autre moyen, plus court en tout cas ?"; La louve rétorqua:"Et bien malheureusement, pas que je sache, mais si tu demandais à Salveedia, je suis certaine qu'elle va te trouver une solution en deux deux... Elle a le chic pour la vitesse..."; Le dragon azur réfuta d'abord:"Attend, avant de lui demander conseil, j'aimerais bien le voir ce portail... Avec un peu de chance, y'a moyen que je puisse l'activer..."; Saphrania s'offusqua alors:"Impossible!! Seul l'esprit de terre peut ouvrir les portails du désert!! Après, il s'agit d'une magie draconique, mais elle a été développé avec la puissance de ces terres. Je crains que tu sois impuissant."; La créature saphir insista:"C'est ce qu'on verra. Mène-moi déjà là-bas, nous aviserons après.";

    Les deux duos se rejoignirent ensuite après l'appel du dragon légendaire, puis le groupe se rendit près de la dune. Foxaly les suivit sans rien y comprendre, et observait la dune de sable avec intérêt:"On dirait qu'une partie du sable a été complètement soufflée par un vent qui venait d'en dessous... C'est tellement...étrange."; Salveedia ajouta:"C'est le souffle de maana, le portail le produit tout le long de son activation, doublé de l'intense lumière bleu que ça émet. Par contre..."; Draniolon s'approcha de l'emplacement supposé de la brèche et examina soigneusement les lieux. Il fit le tour, et se retourna vers les femelles:"Vous êtes certaines que seul Prismalion peut l'ouvrir ?"; Saphrania s'insurgea alors:"Hey, je t'ai juste dis qu'il manquait Prismalion, en soit, nous pourrions également tenter d'unir nos éléments pour l'ouverture, mais ce n'est pas garantit de réussir."; Salveedia, sur un ton bien plus posé, ajouta:"Oui et non Saphrania... Il nous aurait fallut le nécessaire d'un rituel d'ouverture par voie inhabituelle. Toi par contre, Draniolon, deux possibilités te sont offertes. J'imagine que la présence de ton élue de l'autre côté de ce portail te permettra de t'y rendre, mais seul toi en a le pouvoir. Avec un peu de chance, une autre personne pourra t'accompagner, sauf que je ne peux pas non plus le garantir. Ensuite, tu as les moyens les plus rapides de nous amener Prismalion, mais le trajet durera bien deux jours au minimum, et j'imagine que ton impatience ne te permettra pas de tenir d'ici là."; Le dragon azur acquiesça d'un vif mouvement de tête. La tigresse reprit donc:"Ton choix est fait, alors part et ramène-là nous."; Foxaly se permis de réagir:"Et... pour le retour ? Si une personne peut t'accompagner à l'aller, ce sera bien deux personnes au retour... Tiens-tu à t'y rendre seul ?";

    Draniolon dévia le regard jusqu'à son interlocuteur:"Non. Je n'irai pas seul. Il me faut un moyen de la convaincre, et tu feras parfaitement l'affaire... Tu sais comment elle est, n'est-ce pas ?"; La mine suppliante du dragon légendaire força un peu la main du jeune homme, et il se résigna finalement à l'accompagner. Draniolon fit monter Foxaly sur son dos puis termina par un rapide au-revoir avant de s'affairer sur son entreprise. Il se concentra sur son élue, sur le lien qui les unissait, et le pouvoir qu'ils partageaient. La brèche commença alors à s'ouvrir faiblement, dans une splendide lueur bleutée, tandis que le souffle repoussait le sable de la dune en forme de vague. Draniolon vit ses yeux prendre une teinte plus intense, et semblait émettre aussi une faible lumière bleutée. La puissance dégagée par ce phénomène était telle que les filles durent s'éloigner, forcées par le vent. Le portail s'ouvrit alors encore davantage, et laissait à présent l'espace suffisant pour que le dragon s'y engouffre. Salveedia voulait cependant dire une dernière chose avant qu'ils ne partent:"Nous allons chercher Prismalion pendant votre absence, et nous vous ouvrirons la voie à notre retour! Bon courage!!"; Une fois énoncées, ces paroles marquèrent le coup d'envoi vers ces secrètes contrées luxuriantes. Ils traversèrent la brèche temporelle, et tout ici leur semblait irréel. C'était comme s'ils traversaient un passage semée de bris de verre et de miroir sur une fond de maana éblouissant. Cependant, ils en virent vite le bout et arrivèrent enfin dans le monde miroir de Lamézia.

    A suivre...

     

    Et voilà^^! C'est déjà fini, je sais, mais étant donné que mon inspi' et mon envie sont toutes deux revenues, je pense que vous aurez encore un peu de patience, (minime cette fois) avant de voir arriver la suite xD!! Alors sur ce, ciao!


  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Août 2017 à 18:18

    Oui bon hein il est 18h mais chut.


    "Sur le trajet, il ne fit d'abord pas attention où il marchait et restait plonger dans ses pensées, alors que la sensation du sable chaud entre ses doigts le relaxait encore un peu plus."
    C'est "plongé" vu qu'on peut dire "mordu" x) ! :p

    "Manquant cependant d'envie d'attendre, il céda et approcha son museau de la joue du blond à la mèche rouge pour le tapoter gentiment dans l'espoir que la contact frais le fasse revenir à lui."
    C'est plutôt "le" xD

    "Foxaly émit d'abord un gémissement grognon:"Mhh....Nyan, laisse-moi dormir..." "
    J'ai éclaté de rire xD Par contre si tu fais allusion à quelqu'un ce serait plutôt Atsoona que Nyan du coup x)

    " Mais est-ce là une raison suffisante pour se méfiante d'un être qui semblait, pour le moment, plein d'attention et d'une sagesse rare."
    Je suis pas sûr de cette phrase XD

    Et c'est tout ce que j'ai relevé x)

     

      • Lundi 28 Août 2017 à 22:50

        Ouais, bon 4 fautes, ça reste raisonnable xD!! Et pour "Nyan", c'est aussi ma manière de dire "non", d'où ambiguïté pour Draniolon, tu comprends x3! Et oui, j'y avais pensé pour Atsoona, mais rassure-toi, ce "passage" ne sera sûrement pas re-mentionné dans le futur, donc prend ça comme une pitite référence^w^! (private "joke" si tu préfère xD! Même si on peut pas appeler ça une blague en soit u_u)

        ((voir même double référence avec les Nyans, tu sais ;D!))

        PS: Merci de ta sollicitude, les fautes relevées sont corrigées^^! Je ne peux que te remercier de ces remarques, et je te remercie également de reprendre les formules que j'emploie pour toi, ça fait toujours plaisir de voir que tu restes à l'écoute des remarques que j'ai pu te faire^w^!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :